βosselin peintre verrier




         Mon goût pour le dessin remonte à l'enfance. J'ai travaillé avec l' artiste peintre Pierre Dominique Giess à Fontainebleau au milieu des années 80.Dans les années 90, J'ai eu la chance d'apprendre les bases du vitrail auprès du maitre-verrier Michel Durand, successeur de Max Ingrand.  

         Alors médecin anesthésiste, j’ai été conforté dans le désir de mener en parallèle une carrière artistique par mes rencontres avec les peintres Tibor Csernus et Jef Friboulet.



Le dessin et la peinture sur les supports classiques constituent les bases de mon travail. L'infographie a rapidement servi de travail préparatoire à mes oeuvre: j'ai commencé à utiliser une tablette graphique fin des années 80, sur un ordinateur Atari.



         Né en 1955 en Ile de France, attaché à des racines normandes, je suis installé depuis 2004 dans le Pays de Caux, dont la lumière a particulièrement inspiré les peintres, les impressionnistes notamment.
         Mon atelier, l’ atelier « Madeleine Michelis » est installé à Fécamp dans le quartier du port.



         J’ ai pratiqué tour à tour dessin, pastel, huile, aquarelle, infographie... et bien sûr peinture sur verre, selon les techniques traditionnelles du vitrail: grisailles, émaux, jaune d’ argent, pièces cuites au four, montage au plomb. Cette dernière discipline entre dessin et gravure, matière et lumière, me permet de satisfaire à la fois mon inspiration et une démarche d’ expérimentation pure.



         Dans l’environnement contemporain, je joue des synergies entre pratiques anciennes qui me rattachent au Moyen-Age, et innovation technique:
verres industriels, four léger et rapide, palette étendue des grisailles modernes , diffuseurs polymèriques, leds, outils et réseaux informatiques... et dernièrement impressions 3D.



         J’ ai revisité un genre particulier de vitrail développé au XVIe et XVIIe siècle: des petits panneaux intitulés «vitraux suisses», ou encore «vitraux de cabinet»,et maintenant «vitraux d' appartement», qui prennent une dimention picturale indépendante de l’ architecture. Mes oeuvres peuvent être suspendues devant une baie, soclées comme objet décoratif, accrochées au mur comme un tableau et rétroéclairées , ou encore intégrées comme médaillon dans une verrière plus large.



   J’expose des oeuvres:

     A la GALERIE DU VITRAIL à Chartres.

     Aux GALERIES SAPHIR , dans le 3ème arrondissement de Paris, et à Dinard.



   Statut:

         Je suis inscrit à la MAISON DES ARTISTES